Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 19:15

L’Aïd est une grande fête musulmane. Elle a lieu chaque année pour clore le mois de Ramadan.  Cette année, elle était célébrée le 19 août, après une période de jeûne que la chaleur exceptionnelle avait rendue très difficile. En effet, pas question de manger quoi que ce soit ni de boire la moindre goutte d’eau du lever au coucher du soleil !

 

Le matin vers 7 heures, de chez nous, nous avons entendu  les enfants chanter dans la mosquée : un chant joyeux qu’ils ont repris en canon pendant au moins 20 minutes. En voici les paroles :

"Allahû  akbaru !  Allahû akbar ! " (Dieu est le plus grand, Dieu est le plus grand !)

Puis les hommes sont arrivés pour la prière de 7h30.

 

Ce jour-là, tout le monde revêt des habits neufs, ou de beaux habits.

20120820--12---Copier-.JPG Les enfants étaient tous très fiers de leurs nouveaux vêtements. Beaucoup d’hommes portaient cette grande robe blanche ou grège :  l’abaya (ou qamis).

20120820--10---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est essentiellement  une fête de famille …  A cette occasion, les fils reviennent chez  leurs parents… au moins ici à Médéa.

Exemple : les parents de Sami ont cinq garçons et trois filles qui sont mariés et qui ont eux-mêmes des enfants  ; Dimanche, jour de l’Aïd, les garçons sont venus chez leurs parents avec femme et enfants,  et les filles étaient "bien sûr" dans leurs belles-familles…

Youssef, lui, nous a expliqué qu’il était allé en famille rendre visite aux proches voisins très proches…  qui sont un peu comme la famille.

 

Ce jour là beaucoup passent au cimetière.

20120622--70---Copier-.JPG

20120622 (72) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La veille au soir, à la débroussailleuse, Sami avait dégagé les passages autour des tombes du village qui sont au pied du monastère.

 

20120819--36---Copier-.JPG

 

20120819--37---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce dimanche, nous étions cinq dans le monastère  mais nous n’avions plus de pain. Les boulangeries avaient été dévalisées les jours précédents et elles étaient fermées le jour de l’Aïd. Nous étions donc en rupture de pain pour le soir…

A la messe, le petit frère Daniel (qui est prêtre) nous a proposé  un temps d’échange sur ce que les textes du jour nous disaient ; il s’agissait de l’Evangile où Jésus nous dit : « Je suis le pain vivant… le pain descendu du ciel… »

 

Nous préparions ce texte et voilà que Sami arrive avec deux grandes galettes de pain que sa maman venait de confectionner pour nous ! En pleine fête familiale, elle avait pris le temps de nous faire du pain et Sami nous l’apportait tout heureux de ce cadeau … « du pain descendu du ciel » !

20120820 (21) (Copier)

 

 

Du coup nous avons célébré l’Eucharistie avec ce pain partagé.

20120820--36---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Puis Youssef nous a apporté des gâteaux de fête…

20120822--34---Copier-.JPG

 

Le lundi, des gâteaux nous étaient aussi donnés  par Sami. Puis, le mardi, un algérien est venu de Médéa nous apporter exprès les gâteaux de l’Aïd .

Vraiment, le partage se prolonge dans les liens d’amitié…

 

 

 

 

 

20120820--9---Copier-.JPG

Lundi,  lendemain de l’Aïd , nous étions tous les cinq invités à  prendre le café en famille…

Occasion pour Michèle, Daniel et Philippe (qui repartaient le lendemain)  de découvrir une famille chez elle. 


Café, lait, gâteaux , galettes de pain… Un accueil fraternel qui nous surprend moins qu’au début de notre séjour en Algérie, mais que nous admirons et apprécions chaque jour davantage !

 

Sami et sa maman

avec trois nouvelles galettes

pour le monastère...

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Août
commenter cet article

commentaires

BEYET Michel 26/08/2012 10:30

Belle communion ! Magnifiée par l'Eucharistie !
Vous me renvoyez à la lecture "d'une Théologie de l'Espérance" de C Salenson et je médite le très beau texte de Christian de Chergé page 44.
Michel

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille