Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 20:13

C’est la saison des vendanges !

20120903 (4) (Copier)

Mais pas seulement !

Nous avons participé ces jours-ci aux  récoltes de saison : raisin, pommes, figues, prunes…

20120906 (25) (Copier)   


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le traitement des pommes mérite une description approfondie…

Il faut d’abord ramasser les pommes ou les cueillir, selon qu’elles sont déjà tombées ou encore dans l’arbre.
Elles sont ensuite transportées dans des « casiers » sur la remorque du tracteur où s’opère un premier tri rapide.

Il s’agit de séparer les pommes vendables en l’état de celles qui ne le sont pas.20120905 (47) (Copier)

 

20120905 (45) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20120905 (43) (Copier)

Celles qui sont commercialisables sont stockées dans un local frais. Les autres sont acheminées dans un local où elles seront traitées. Un acheteur prend livraison des premières pour les vendre sur le marché.

 

 

 

20120827 (13) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pommes invendues sont vérifiées une à une pour en éliminer les parties pourries.
Elles sont ensuite lavées à grande eau.

20120815 (9) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis passées dans un broyeur à manivelle.

20120815 (6) (Copier)
 

 

 

 

 

 

 

 

Les morceaux sont entassés dans une presse en inox.
Un serrage manuel de la vis extrait le jus des pommes. 20120807 (7) (Copier)
 

 

20120815 (23) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

Ce jus repose pendant 24 heures pour permettre le dépôt des particules solides.

20120815 (16) (Copier)
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le lendemain il est mis en bouteilles. Cette année, ce sont des bouteilles de 33 cl.

P1000924 (Copier)
Les bouteilles sont fermées et stérilisées pendant plusieurs heures.
Elles sont alors étiquetées.

Enfin elles sont transportées dans la salle d’exposition où les visiteurs peuvent admirer les photos, objets, documents du monastère et… acheter les produits de l’exploitation ! 

Confitures, tilleul, mélisse, lavande, jus de fruits en plus des cartes postales et livres.

P1000922 (Copier)

Du côté raisin :

Après avoir été égrené et broyé, le raisin est aussi transformé en jus stérilisé.20120831 (12) (Copier)

Plus question de vinification. Seuls, quelques outils, des cuves en ciment, une barrique… rappellent l’époque où étaient vinifiées les vendanges des 375 hectares que comptait autrefois le vignoble.  

DSCN0800--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancien chais avec des cuves en céramiques pour stocker le raisin; ici on voit encore la trace  d'une cuve de 2m50 sur 3m

La chapelle a été faite dans une partie du chais et les moines ont conservé les céramiques muralesP1000966--Copier-.JPG

 

.

 

P1000790--Copier-.JPG

 

 

 

Anciennes cuves dans la cave

 

 

 

          P1010832 (Copier)

 

 

 

 

 

 

Quelques bouteilles ...vides

 

   

Côté confiture, le rythme continue :

 Le dénoyautage des quetsches (variété de prunes) est un travail long et minutieux. Il est pourtant indispensable avant que les fruits ne soient transformés en confitures, mis en pots, identifiés par la pose d’une étiquette et portés au point de vente.20120831 (8) (Copier)

 

20120831 (Copier)

 

 

Les figues, blanches ou violettes, peuvent être consommées à table ou, elles aussi, transformées en confiture. Mais, véritable cadeau du ciel, elles ne nécessitent aucune préparation particulière. Seule, leur cueillette est un peu délicate.

 

C’est une description très technique mais pour nous c’est la joie de participer aux travaux agricoles 

20120905 (49) (Copier)20120905 (56) (Copier)

 

 

 

20120905 (52) (Copier)

 

 

    

 

 

 

 

 

 

avec Yussef, Sami, Ben-Ali, Shergui, Jean-Marie bien sûr et Frédéric, ami  belge  de passage. 

20120906 (14) (Copier)

20120906 (8) (Copier)

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Septembre
commenter cet article

commentaires

jacquesson 20/09/2012 17:54

on a envie de gouter tout ce que vous ramassez...! quelle profusion!par contre il doit falloir avoir un dos solide non? amitiés++

anneethubertploquin-dcc 21/09/2012 07:56



Pour nos dos, cela va encore, Hamdullah ! (= Dieu merci ! ) Mais si tu avais vu Anne juchée sur les toits !



Claire et Cie 16/09/2012 17:22

cueillir des fruits au soleil, faire des confitures en profitant des visiteurs du jour, respirer la terre en priant et rêvant....
Pas de soucis d'emploi du temps, d'organisation....
Je vous envie, parfois....

J'ai cherché partout et été de l'eau de mélisse, et je vois que vous en parlez : comment se présente la mélisse dont vous parlez ? qu'en faites-vous : des confitures, de l'eau... ? ça m'intéresse
!

Profitez de la terre et des hommes !

savary 15/09/2012 13:55

Bonjour Hubert et Anne

Que de belles richesses et de bonnes choses
la cueillette des pommes sert simplement à faire du jus de pommes,il n'y a pas de cidre
c'est vrai,il y a des belles photos,avec ce beau climat
et la découverte du tout le matériel QUI SERT SOIT aux vendanges où à la cueillette des fruits
bravo continuer à nous faire parvenir ces belles photos et ces commentaires
Nous vous embrassons tous les 2
Marie-Christine Jack et Yann

Fabienne et Michel DEROUSSEN 14/09/2012 23:32

Bonjour les amis,
La lecture du titre de votre article de ce soir m'a tout de suite remis en mémoire la prière de la procession des offrandes que Michel et moi avons lu à la cathédrale de Rennes, le jour de ton
ordination, Hubert. Et les détails des diverses opérations auxquelles vous avez participé nous confortent dans la compréhension que nous avions du rôle du diacre (couple diacre?? Je m'égare) :
présent au milieu des hommes pour manifester la présence de Dieu.
Avec toute notre amitié.
Fabienne (qui écrit) et Michel

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille