Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 16:00

C’est dans les années 1860-1870 que, profitant de la présence de plusieurs sources de montagne,  une première famille s’est installée à Tibhirine. Elle y a exploité trois cent soixante-quinze hectares de vigne pour produire du vin : le célèbre vin de Médéa. Très vite une maison a été construite sur la propriété. Il a fallu en même temps construire un chais pour emmagasiner le raisin.

Le chais vu de l'extérieur

P1010947 (Copier) 

La porte d'entrée

P1010042 (Copier)

Les vignes ayant été arrachées, les moines ont transformé ce chais en chapelle dans les années 1970.

 

 

Les moines ont détruit les cuves tout en conservant comme éléments de décoration une partie des céramiques qui recouvraient les parois.

20120819 (114) (Copier)

 

P1000331 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois espaces ont été aménagés : une vaste entrée et la chapelle proprement dite

 

De l'entrée vers l'autel...

P1010823 (Copier)

 

De l'autel vers l'entrée...

20120622 (18) (Copier)

   Le débarras derrière le chœur, avec les traces des anciennes cuves.

20120627--42---Copier-.JPG

   

La charpente et l’isolation ont été refaites par les frères.

20120619--77---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des vitraux récupérés dans l’église désaffectée de Boumedfa ont été placés de part et d’autre de la chapelle.

20120620 (15) (Copier)

 

20120819 (100) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20120620 (24) (Copier)

 

 

 

 

 

20121011 (62) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, c'était le lieu de la prière collective des moines.

Voici leur horaire d'hiver.

horaire (Copier)

 

    Photo tirée du disque

"De Tamié à Tibhirine - Le chant des frères "

Bayard Musique

20120518 (53) (Copier)

 

 

3 photos suivantes : Familles des moines

  1987-12-25 Thibarine Noel (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    La croix suspendue au-dessus de l'autel avait été réalisée spécialement à la demande de Christian de Chergé, le prieur. (Elle est maintenant à l'abbaye d'Aiguebelle en France).

 10 copie

11 copie

 

 

 

 

Chaque soir,

devant l'icône de Marie,

les moines chantaient

le "Salve Regina".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Récemment, des aménagements et des petits travaux ont été effectués :

Déplacement des stalles (qui avaient été mises dans la chapelle en 2007).

20120509 (58) (Copier)20120509--64---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’électricité a été remise en état. (Mai et Novembre)

P1030979--Copier-.JPG20121031 (41) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20121031--15---Copier-.JPG

Les fenêtres ont été ajustées pour pouvoir s’ouvrir et se fermer. 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, c'est toujours un lieu de prière :

Laudes et célébrations eucharistiques avec les amis et retraitants de passage.

20120518 (77) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Marie Lassausse lors de la célébration du 21 mai 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La chapelle a retrouvé une vie avec les visiteurs,

La-chapelle-7035--Copier-.jpg

 

20120913--6---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

20120620 (7) (Copier)

    Photo J-M Chassines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la décoration,

20120920 (9) (Copier)

les célébrations…

20120524 (68) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Pour vous, lecteurs, voici une énigme à résoudre : Sur le vitrail, quatre médaillons entourent Marie : un agneau, un poisson, une abeille... Mais que représente le quatrième ?

Rappel, ces vitraux proviennent d'un autre lieu et sont donc très antérieurs à 1970.

 

P1000436 (Copier)

P1000344 (Copier)P1000431 (Copier)

  P1000432 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci pour vos suggestions !

 

 

 

 

 

 

Et pour participer à la prière des frères n'hésitez pas à écouter les CD de Tamié dont  : "De Tamié à Tibhirine, la prière des frères" cité ci-dessus.

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Novembre
commenter cet article

commentaires

sarah et Michel 22/08/2013 00:02

Bonsoir,

Nous venons d'arriver en Algérie pour un an en coopération avec le SCD et découvrons votre mail avec grand plaisir.
J'ai récemment vu un reportage concernant l'énigme du vitrail. Ce dernier a tout simplement été reconstruit à l'envers ! Il faut donc le regarder la tête en bas et on peut normalement y voir une cigogne si je me rappelle bien.
Il y avait une signification mais qui m'échappe.

Encore merci pour ce blog tellement intéressant. Sarah

Hubert Ploquin 25/08/2013 08:05

Nous avons effectivement fait un reportage sur ce vitrail et donné la réponse. Le médaillon a bien été posé à l'envers lors du transfert de ce vitrail de Boudmedfaa vers Tibhirine. Il s'agit d'un pélican, symbole du Christ qui donne sa vie... Vous pouvez vous référer à notre article publié le 8 février 2013 .
Merci de votre commentaire et bon séjour en Algérie. Amicalement.

willemain M.T. 21/11/2012 17:34

Bonsoir à tous les deux. Pas facile ! La partie jaune fait penser peut-être à un criquet ou une sauterelle pour rappeler ce que Jean-Baptiste mangeait dans le désert ? Aurons- nous une réponse ?

Pierrik Desdoigts 19/11/2012 09:52

Bonjour Anne et Hubert. depuis le début je vous suis avec attention. J’apprécie ces instants de paix qui se dégagent au long de votre blog.
Votre devinette est prétexte à ...
Les vitraux sont (ce me semble) un ensemble.
1/Il y en a deux autres qui sont présentés plus haut sur cette page. Le pain et le vin de l'eucharistie sont évidents.
2/ à la droite de Marie L'agneau et le poisson; on est d'accord sur la signification.
3/ A sa gauche deux autres symboles. L'abeille produit le miel. Il ne manque que le lait. les deux dons de Dieu pour la vie sur la terre qui nous est promise.
Maintenant, pour l'image elle-même: on peut reconnaître (?) une vache tête baissée donc se nourrissant des dons de la terre. Elle est blanche comme le lait...
Mais ce n'est qu'une suggestion.

Michel Beyet 15/11/2012 10:23

Réponse reçue d'Elisabeth Bonpain-Lebreton

Je vois deux mains jointes mais la couleur jaune me laisse perplexe.
Embrassez-vous pour nous
Elisabeth

Michelle 15/11/2012 10:18

En le regardant encore et encore, ce vitrail pourrait-il représenter le tombeau vide, au matin de Pâques, de la Résurrection ? Il fait partie des 4 qui entourent le vitrail de la Vierge (en bas à
droite). Il me semble voir une construction de pierres, il y a une ouverture en bas, peut-être une pierre ronde en bas à gauche (deux morceaux de vitrail côte à côte donnant une forme arrondie), et
sur le côté droit de l'ouverture et vers le haut, ce trait de lumière, et comme deux silhouettes, l'une soulevant l'autre : Le Père arrachant son Fils au séjour des morts... ?
Ce n'est qu'une suggestion.
Je vous embrasse.

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille