Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 18:00

En début de semaine, Kenza m’a demandé si j’acceptais d’être le témoin à son mariage qui aurait lieu le vendredi suivant dans le centre où nous logeons. Elle allait épouser Pieter, un Hollandais, de religion musulmane comme elle. Toute la semaine, elle a essayé de trouver un imam qui accepterait de venir présider au mariage. La veille, elle a finalement obtenu un accord…P1030980 (Copier)

 

Vendredi matin à 9h, l’imam arrive : un beau vieillard, vêtu d’une belle gandoura blanche, avec toque (l'aamama) et barbe blanches. Un sage par excellence.


Après l’avoir accueilli, les hommes présents se regroupent autour de lui : le marié, un frère et un oncle de la mariée, un ami de l’imam et Hubert.


P1030978--Copier-.JPG

Les femmes restent à distance : la maman et la tante de la mariée, Anne, Fadima. La mariée disparaît…

P1030975 (Copier) Pendant que l’imam rappelle l’importance du mariage dans la religion musulmane en l’accompagnant de conseils et de citations tirés du Coran ou de la littérature, Hubert traduit ses paroles en anglais, seule langue qui permet au marié de comprendre ce qui est dit.

   

Vient alors le rite du mariage proprement dit : l’imam demande au marié,P1030982 (Copier) au frère de la mariée et aux deux témoins s’ils donnent leur accord pour ce mariage. Ils ont accepté, Hamdullah !

P1030987 (Copier)

 

La mariée est revenue pour la fin de la « cérémonie » mais elle était en tenue d’intérieur, style pyjama, et ne prenait pas part à ce qui se déroulait.

 

Le marié, lui, était en très beau costume, son témoin très bien habillé et l’homme  qui accompagnait l’imam était en survêtement… étonnant cercle d’hommes !

P1030997--Copier-.JPG

 

Après un temps de prière, constituée par la récitation de sourates, l’imam a pris congé en remerciant l’assemblée avec beaucoup d’amabilité.

 

Hubert a ensuite emmené Pieter et Kenza effectuer quelques achats pour la fête : gâteaux et fleurs. Au retour, pendant que la mariée allait chez la coiffeuse, la famille et les personnes du Centre sont passées à table.

 

Nous avons partagé un coucous, bu des jus de fruits, mangé des fruits et des gâteaux, les hommes d'un côté, les femmes de l'autre.

P1040005--Copier-.JPGP1040006--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les invités : collègues de Kenza et deux ou trois amies sont venues dans l’après-midi. Kenza n’était pas là ; l’oncle dormait ; la maman préparait un plateau pour le rite du henné… nous étions tous dans l’attente.

 

La maman et la tante cherchaient l’Est pour faire leur prière, mais elles ont préféré attendre le retour de Kenza pour pouvoir aller prier dans sa chambre et être ainsi sûres de la bonne orientation vers la Mecque.

 

Kenza est rentrée de chez le coiffeur …mais bien sûr toujours voilée ; elle est montée avec sa maman et sa tante pour se préparer.

Enfin à P1040017--Copier-.JPG14h30 la fête s’annonce par des youyous dans le couloir des chambres, Kenza descend avec une belle robe traditionnelle.

P1040025--Copier-.JPG

 

Elle vient s’asseoir pour la cérémonie du  henné.

 

Puis, les deux femmes non mariées portent les bougies

P1040033 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

La maman pose avec attention le henné dans la main de sa fille puis dans les nôtres

P1040034--Copier-.JPGP1040040 (Copier)

  P1040042--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

Pour éteindre les bougies,

surtout on ne les souffle pas ! 

 

 

 

Tous se rassemblent : photos !

P1040055--Copier-.JPGP1040067--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite gâteaux et boissons sont pris en échangeant avec chacun.

P1040072--Copier-.JPG

P1040073 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au bout d’un moment la mariée repart et à nouveau : youyous, arrivée de la mariée en robe blanche… photos.

P1040078--Copier-.JPG

 

P1040084---Copie--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040088---Copie--Copier-.JPG

 

 

  Fadima, Fouzia et Guilia

P1040094--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis les mariés se sont mis debout, ils ont ensemble coupé deux parts d’un  gâteau.

P1040100--Copier-.JPG

 

P1040104--Copier-.JPG

 

 

Pieter a passé l’alliance au doigt de Kenza.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis il a levé la voilette et a embrassé sa nouvelle épouse.

P1040105 (Copier)

P1040106 (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite a eu lieu un rite de parts de gâteau  et de verres à s’échanger. P1040117--Copier-.JPG

Et enfin tous les invités se sont retrouvés dehors pour une séance de photos.

P1040127--Copier-.JPG

16h30 la famille reprend la route pour Oran … Quelques instants plus tard, les invités se dispersent.

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2013 - Mars
commenter cet article

commentaires

kenza 07/04/2013 12:08

Cher(e) Huber et Anne,
Merci de nous permettre de revivre ces moments, à travers ce beau texte et ces belles images, que nous avons vécu avec vous ( moi et Pieter ).c'était un moment de bonheur , de fête mais aussi de
coexistence entre les deux religions .Pour moi, il s’agissait pas uniquement d’une cérémonie, mais encore plus un événement important dans ma vie durant lequel nous avons passé un message fort .un
message de dialogue et de coexistence entre les deux cultures .dont chacun de nous a fait preuve de respect envers l’autrui …

Merci encore une fois
Kenza qui vous estime énormément

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille