Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 21:07

 

A Alger, depuis le 1er juillet, nous suivons une session d’apprentissage de la langue arabe, à raison de quatre heures et demie par jour. Cette session se déroule20120707 copie drapeau (Copier) sur deux semaines.

Mais la première était amputée par le 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, jeudi 5 juillet, jour férié bien sûr ! De ce fait, nous avons bénéficié d’un long week-end : mercredi après-midi, jeudi, vendredi et samedi ! Nous en avons profité pour répondre à la proposition de visiter la ville d’Oran… Nous avons pris la route vers l’Ouest (trajet en vert clair sur la carte) à partir de 14 heures, mercredi, sous un soleil de plomb et une température avoisinant les 40° !

DSCN5827 copie carte (Copier)Heureusement… autoroute tout du long. Mais attention ! Mieux vaut avoir fait le plein de carburant avant de partir car les stations sont quasi-inexistantes pour le moment. Pas d’aires de repos non plus sur les 420 kms ! Ce qui n’est pas très commode pour les indispensables « escales techniques » que la nature nous impose parfois. Il faut donc se garer sur la bande d’arrêt d’urgence, enjamber le muret qui borde l’autoroute et ne pas trop tarder. Nous avons constaté que les ponts fournissaient une ombre propice aux arrêts et qu’ils étaient, pratiquement tous, utilisés à cet effet. Après cinq heures d’affilée, nous sommes arrivés à la maison diocésaine d’Oran, fourbus mais ravis de l’accueil chaleureux de Sœur Maisy et du Père Thierry Becker. 20120707--2---Copier-.JPG

Nous sommes enchantés de retrouver Thibault, Cécile, Basile et Georges (un jésuite d'Alger) qui nous avaient précédés de quelques heures. Nous faisons aussi la connaissance de Charles, le papa de Nawel (Nawel habite Rennes) et de sa sœur :Tounzia avec ses trois enfants. La maison diocésaine s'appelle : « Centre Pierre Claverie » Thierry Becker nous fait visiter la cathédrale où est enterré Mgr Pierre Claverie ; cathédrale qui a été rénovée et qui est pleine de lumière.

20120704 (16) (Copier)

 

 

 

20120707--5---Copier-.JPG

 

 

Nous découvrons aussi l’entrée de l’évêché. Qui donne aussi sur ce Centre diocésain.20120705 (2) (Copier)

  Lieu chargé d'histoire !

 

 

 

 

 

 

 

Après un dîner en agréable compagnie, nous sommes descendus à pied sur le front de mer. Une foule attendait le début des festivités. Vers 22 heures, nous avons vu un défilé folklorique et un spectacle de rue animés par diverses nationalités avec musique, costumes, danses, échasses, etc. Nous sommes rentrés nous coucher et, c’est vers minuit que nous avons entendu les explosions d’un feu d’artifice. Au bruit, nous pouvons affirmer que c’était un probablement un spectacle grandiose !

 

Jeudi 5 juillet. Dans la matinée, nous empruntons la route de la corniche (en bleu sur la carte)

20120705 (20) - Copie (Copier) qui longe la mer vers l’ouest jusqu’à la plage de Madagh où nous nous baignons (plage proclamée la plus belle plage d’Oran en 2006) L’eau est chaude et claire. 20120705 (24) (Copier)Les baigneurs sont très nombreux. Parmi eux, quelques femmes entrent dans l’eau avec voiles et robes. La plage est surveillée : pas question de s’éloigner sans être rappelé par un coup de sifflet strident.

20120705 (26) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour pique-niquer, nous dénichons un endroit ombragé au sommet d’une colline avec vue sur mer. Pique-nique préparé avec soin par Maisy.

   20120705 (32) (Copier)

20120705 (30) (Copier)

 

20120705 (34) (Copier)

 

Puis nous remontons en voiture pour visiter différents quartiers

20120705 (4) (Copier)de la ville d’Oran, dont l’église St Louis (ancienne cathédrale, à l’abandon aujourd’hui).

20120705 (42) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20120705 (41) (Copier)

Georges, qui a passé de longues années ici, nous évoque ses souvenirs des plages, des rues et de tout ce qu’il a fait ici. Il est heureux de retrouver les lieux.

 

 


20120705 (5) - Copie (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous montons à Notre-Dame de Santa Cruz. Une statue de la Vierge y a été élevée au moment de la grande épidémie de choléra qui a frappé Oran en 1849. L’ensemble est magnifique et la vue superbe.

20120705 (48) (Copier)

 

 

Petite histoire qui se raconte à propos de Santa Cruz : 1849 immense épidémie de choléra « quelle main serait assez puissante pour terrasser le fléau . Il n’y avait plus d’espoir du coté de la terre. C’est alors seulement qu’on songea sérieusement à se tourner du coté du ciel . Dans ne réunion où l’on délibérait de nouveau sur l’affreuse situation, le général Pélissier, avec sa rondeur restée proverbiale, s’adressant à l’abbé Suchet, vicaire général d’Alger : « Et alors, Monsieur l’abbé ? vous dormez ? Ne sauriez-vous plus votre métier ? lui dit-il brusquement . Le choléra ? Nous n’y pouvons rien, ni vous ni moi, ni personne. Vous me demandez les moyens de l’arrêter ? je ne suis pas curé, et pourtant c’est moi, Pélissier, qui vous le dis : faites des processions… Foutez-moi donc une vierge là-haut et elle se chargera de jeter le choléra à la mer » ….. des milliers de fidèles ont fait cortège …… A peine la procession s’est-elle remise en marche que la pluie se déclare enfin et tombe en abondance ….. c’est le salut. Le fléau cesse et quelques jours après la ville en est complètement délivrée. Extrait de « Le miracle de la pluie ».

20120705 (57) (Copier)20120705 (63) (Copier)

20120705 (49) (Copier)

20120705 (60) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue vers Mers el Kebir 

 

 

 

  Vue vers Oran


Le soir, nous dînons avec Thibault et Cécile chez Mickael, frère mariste australo-irlandais, responsable du Centre culturel universitaire de médecine à Oran. Il nous a invités pour une soirée amicale et Maizy garde Basile qui dort au Centre diocésain.

20120706--4---Copier-.JPG

 

 

Vendredi 6 juillet, direction Tlemcen (en orange). Au départ, halte  à  « Ma Maison », belle maison de retraite des Petites Sœurs des pauvres d'Oran. 

20120706--3---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la chapelle, deux statues ont été placées côte à côte d'une manière qui nous a séduits !

 


 

 

 

 

En route, nous apercevons l’immense étendue salée à la sortie d’Oran : "la grande sebkra d’Oran".20120706--88---Copier-.JPG

Puis la route passe près d'oliviers et de vignes à l’approche de Tlemcen.

20120705 (36) (Copier)

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une halte à Hennaya, chez les sœurs de N.D. des Apôtres dont la maison est en pleins travaux, nous rendons visite à Gérard, un dominicain de Tlemcen. Avec lui nous allons pique-niquer à Lala Setti d'où nous avons une large vue sur la ville.

20120706--23---Copier-.JPG

 

20120706--31---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis en redescendant, nous visitons Tlemcen et notamment la vieille mosquée en ruines de Mansourah.

20120706--40---Copier-.JPG

 

 

20120706--51---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20120706 (50) (Copier)

 

 

20120706--55---Copier-.JPG20120706--63---Copier-.JPG

 

 

Georges nous conduit ensuite chez un de ses amis algériens, Addil Samad Oussadit, médecin légiste et vice-doyen de la faculté de médecine de Tlemcen, qui nous accueille avec plaisir et nous offre un thé préparé par sa femme Zakia. 20120706--70---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de quitter la ville, nous passons dans la communauté des Focolare. C’est la « Mariapolis » annuelle qui regroupe environ 150 personnes, surtout des algériens musulmans, pendant quatre jours autour d’un thème. Cette année « La parole de Dieu, semence de fraternité ».

 

Samedi 7 juillet : retour vers Alger en prenant au départ le chemin des écoliers (trajet vert foncé) qui nous permet d’apercevoir le complexe pétrochimique d’Arzew qui évoque pour Hubert son travail sur le port de Donges. Nous nous arrêtons un peu plus loin vers Mers El Hadjad pour une rapide baignade en mer.

20120707--11---Copier-.JPG20120707--7---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20120707--13---Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20120707--28---Copier-.JPG

Un nouvel arrêt juste au-delà de Chlef nous a permis de trouver un grand eucalyptus isolé dont l’ombre précieuse nous a accueillis pour un dernier pique-nique. Nous avons beaucoup apprécié ce week-end touristique marqué non seulement par la découverte de nouveaux paysages de l’Algérie mais aussi par des rencontres passionnantes et et chaleureuses. Il faudrait revenir tant il y a encore à découvrir !

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Juillet
commenter cet article

commentaires

Michel Blaise 25/01/2013 11:55

Bonjour les amis; visiteur régulier de votre blog, j'ai vu que vous étiez venus en France pour Noël. Et vous avez partagé de grands moments en famille. Cette année, votre mission n'entre-t-elle pas
sa dernière phase? J'ai des photos pour vous, faites lors de notre venue cet été (groupe de 20 personnes en juillet). Pouvez-vous SVP me donner une adresse mail ou postale que je vous les envoie.
Merci et à bientôt sur le net. Michel

Nolwenn Chesnel 26/07/2012 16:09

Bonjour à tous les deux!
C'est avec beaucoup de bonheur que je regarde votre blog, quelle expérience infiniment riche!
merci pour vos récits qui nous rappellent parfois notre année au Liban, vos magnifiques photos...
on pense bien à vous!
nolwenn et matthieu

Jackie Sauret 14/07/2012 18:43

Lire votre récit de voyage dans le "far west" algérien pendant que la pluie n'arrête pas de tomber...c'est rageant et merveilleux. Merci de nous partager de votre canicule, il y a au moins un
endroit de la planète terre qui est au sec.
Je vous embrasse. Jihesse et madame

jacquesson 14/07/2012 11:34

que de belles choses à voir..remplissez bien vos yeux et merci de remplir les nôtres par personne interposée..!
amitiés+++

Marie-Christine Jack et Yann 14/07/2012 08:19

Bonjour Hubert et Anne
je savais que Oran était une jolie ville
dans ma jeunesse,j'ai pu admirer les albums de cartes postales,de photos sur papiers et des diapos sur la ville
de Oran,car le régiment de mon père était basé dans cette ville,et merci de nous faire partager toute vos belles découvertes
comme je vous disais,le labo où je travaille,est en lien
avec différentes Universités de l'Algérie
cette année nous avons accueilli 3 étudiants Algériens en Master
je vous embrasse Marie-Christine

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille