Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 13:12

 

 Grâce à Bruno et Clémence, Français travaillant à Alger, nous avons visité ce haut lieu archéologique qu’est Tipaza à environ 70 kilomètres  d’Alger, au bord de la mer. L'Algérie compte sept lieux classés au patrimoine mondial par l'Unesco, dont Tipaza. 

   P1000900

 

En famille, un repas au restaurant , dehors bien sûr ! on est le 14 janvier

 

 

 

P1000897

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                             Les deux fours en plein air

 

 

 

 

P1000907

Le restaurant donne sur une plage ;

on aperçoit la ville actuelle de Tipaza

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Quelques photos vous en diront plus que nous sur ce site que nous avons visité sous un grand soleil… Ici on peut marcher sur les mosaïques, grimper sur les vieux murs. C’est un grand espace public … étonnant !

 

P1000932

 

 

 

 

 

DSCN0872.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1000925

 

 

DSCN0885

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Rues, temples, basilique, cirque… de l’époque :

« du Vesiècle av. J.-C. : c'est de cette origine que la ville tire son nom qui signifie « lieu de passage » ou « escale ». Mais le plus plausible, Tipasa est la déformation du mot berbère "Tafsa" qui signifie le grès ou la pierre calcaire…

La ville connaît son essor sous le roi numide Juba II et devient avec Caesaria (actuelle Cherchell) l'un des foyers de la culture gréco-romaine en Afrique du Nord. Tipasa avait alors le type de la ville punique car elle se situait dans l'aire d'influence de Carthage.

À la fin de la troisième guerre punique et le siège de Carthage en 146 av. J.-C., Rome annexe la Maurétanie (devenue aujourd’hui le Maghreb).

 

 

DSCN0911.JPG

 

Sous l'empereur romain Claude 1er, en 39, Tipasa prend le statut de municipe latin  et se dote d'une muraille longue de plus de deux kilomètres. Hadrien éleva par la suite Tipasa au rang de colonie honoraire. À la fin du IIe siècle, la ville connaît son apogée avec une population qui s'élève, selon les estimations de Stéphane Gsell, à 20 000 habitants.

Au deuxième siècle, cette cité romanisée s’agrandit vers l’ouest aux dépens d’une ancienne nécropole punique. Bien qu’elle fût entourée d’une longue muraille de 2 km, cela n’a pas empêché sa destruction en l’an 430 par les Vandales menés par Genséric. »

 

"D'après  Wikipedia"

 

P1000991.JPG

 

 

 

 

 

 

P1000988.JPG

                                                                                                                               P1000940.JPG                                         

 

  Sur la colline, on aperçoit la basilique avec ses arcades.

 

 

 

DSCN0914.JPGP1000973P1000976DSCN0867

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les cirques, les théâtres, les acteurs et les spectateurs.

 

DSCN0868


 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N'oubliez pas le guide !

DSCN0888

 

P1000948

 

 

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Janvier
commenter cet article

commentaires

Brigitte N. 22/01/2012 21:47

Merci, merci, merci... pour vos messages, vos superbes photos... pour tout ce que vous dites de votre vie, de vos rencontres, de vos visites...
Internet réduit les distances et permet de garder le contact... Belle invention !
Bises du dimanche soir.

Dufourmantelle 21/01/2012 20:13

Ces ruines sont impressionantes. Les sarcofages de pierre doivent rappeler à Anne nos expéditions à civaux ou nous trouvions des cercueils de ce type. J'ai un petit faible pour la meule dans sa
grande cuve en pierre ! Merci pour les photos qui rendent vos envois très vivant. A la prochaine !
Christian Dufourmantelle.

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille