Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2013 7 14 /04 /avril /2013 10:00

Dans la nuit du vendredi au samedi, veille de Pâques, le voyage a été un peu long…

Nous apprécions le petit déjeuner à la terrasse d’un café à Béni-Ounif.

Petit déj. à Béni Ounif

 

Le jour s'est levé.

Nous approchons du désert et apercevons des chameaux... 

P1040732--copie-.JPG

 

 

 

 

  P1040741 (copie)

 

 

 

Vues prises depuis le car qui roule à vive allure...


 

 

 

 

 

 

En approchant de Béni-Abbès, nous devinons le sable à l'horizon.

P1040737 (copie)

P1040745 (copie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040746 (copie)

 

 

 

 

 

A notre arrivée en ville, nous sommes accueillis par les petits frères puis par les petites soeurs.

Finalement, la visite ne commence vraiment que le dimanche matin. 

 

 

D’abord par un tour dans le jardin des petites sœurs.

P1040810 (copie)Merveille que ce jardin entretenu et arrosé quasi-quotidiennement dans un environnement a priori hostile !

 P1040807 (copie)

 

P1040802 (copie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons ensuite une grande ballade au dessus de la palmeraie.

P1040813 (copie)P1040815 (copie)P1040817 (copie)

 

 

 

 

 

 

 

Et l’après-midi, le découverte du « vieux ksar » ! C'est la vieille ville au coeur de la palmeraie.

 P1040819 (copie)

Voici quelques informations glanées sur deux sites :

Beni Abbès regroupe sept ksour dont certains sont encore habités. Le plus beau est celui qui est placé au cœur de la palmeraie. Il représente un type de localisation unique au Sahara et est inhabité depuis 1957. Il a été évacué de ses populations par l’armée française. Construit en toub (pisé) et troncs de palmiers, matériaux locaux, le vieux ksar date du 16ème  siècle. Pas moins de 300 familles y habitaient à l’époque. Aujourd’hui, on n’en trouve aucune. Toutes ont quitté, de force, ce lieu paisible pour trouver place au centre-ville, ou encore à Béchar. Les briques fabriquées à base d’argile, de sable et d’eau, qui constituent les murs, sont intactes malgré les années qui se sont égrenées. Une rénovation a été entamée vers la fin des années 90, mais, malheureusement, elle n’a pas été achevée à ce jour. 

Grâce aux matériaux utilisés, le toub pour les murs et les palmes pour la toiture, règne une climatisation naturelle, dégageant de la fraîcheur en été et de la chaleur en période de grand froid saharien.


P1040878 (copie)

 

 

P1040822 (copie)

P1040879 (copie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040892 (copie)

P1040887 (copie)

P1040886 (copie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040880 (copie)

 

 

 

P1040894 (copie)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1040896--copie--copie-1.JPG

 

P1040897 (copie)

 

 

 

 

  P1040902--copie-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi matin, marche dans le sable.

Nous y avions été précédés par un petit groupe de jeunes qui se sont relayés sur le dos de deux dromadaires, appelés ici « chameaux », dans leur excursion à travers les dunes.

DSCN1102 (copie)Photo Fadima (reproduite avec l'aimable autorisation de l'auteur)

P1040929--copie-.JPG


 

P1040921 (copie)

 

 

 

 

Le sable est très fin et s’envole au moindre souffle. Sur les arêtes se sont formées des plaques un peu plus solides qui craquent sous les pas.

P1040932--copie-.JPG

 

 

 

P1040926--copie-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’ensemble, le sable n’est pas très stable et les genoux fatiguent vite. Mais les formes et la lumière sont étonnantes…

 

Encore un petit tour en ville sur le marché en cours d'installation.

Etes-vous intéressé par un couscoussier ?P1040988--copie-.JPG

 

 

 

P1040986 (copie)

 

 P1040984--copie-.JPG

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2013 - Avril
commenter cet article

commentaires

salah ziani 07/05/2014 23:38

top

Julie 10/01/2014 16:45

Bonjour et merci de partager avec nous vos expériences, je vis en algérie et je voudrais faire une boucle dans le sud, savez vous comment je peux contacter le monastère ?
merci beaucoup
julie

Hubert Ploquin 11/01/2014 10:49

Pour contacter le monastère, écrire à l'adresse suivante : . Les messages sont régulièrement relevés. Bonne chance.

jacquesson 21/04/2013 17:54

c'est beau ces palmiers ces dunes.. merci de nous les faire partager! merci aussi d'avoir reçu nos enfants ils avaient l'air très heureux...mille bises+++ pascale

JLuc de Rieux 15/04/2013 21:08

C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis le compte rendu de vos "aventures" ! Merci de nous faire partager votre enthousiasme et vos découvertes humaines... Vous êtes dans notre coeur
!
JLuc, diacre

marie 14/04/2013 20:30

super !!! votre reportage et plein de précisions: un couscoussier???oui, cela me rappelle ce que j'ai vécu , même image, il y a qques années; travaillant en Tunisie,sur les mêmes marchés, ds la
montagne, j'en avais acheté un.. et je l'ai tjs!!bonne continuation, et merci encore pour ces partages illustrés!, marie

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille