Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 11:24
Le musée du Bardo

Lorsque Jean-Baptiste est venu nous voir en Algérie, nous avons visité le musée national du Bardo avec lui. Construite à la fin du XVIIIème siècle par un riche tunisien pour en faire un « djenan », c'est-à-dire une résidence d’été entourée de jardins et de vergers, agrémentée de fontaines et de bassins, cette villa mauresque a été classée monument historique en 1985. Elle est d’un parfait style ottoman, caractérisé par des portes basses, des chicanes et une cour fermée. Située à l’origine à l’écart d’Alger, elle a été rattrapée et environnée par la ville. On la trouve maintenant dans le quartier appelé « Mustapha Pacha ».

En 1930, l'édifice avait été inauguré comme un musée de préhistoire et d’ethnographie à l'occasion du centenaire de la colonisation en Algérie.

Depuis six ans, ce musée était fermé pour restauration. Les travaux sont maintenant terminés et les portes ont été rouvertes en avril 2013. Les collections n’ont pas encore été remises en place, mais les lieux méritent à eux seuls une visite...

Le musée du BardoLe musée du BardoLe musée du Bardo

La « cour de marbre » [...] est un espace de circulation, de convergence, de rayonnement et aussi de convivialité par la diversité de ses salons d’apparat ouverts ou fermés

Le musée du BardoLe musée du BardoLe musée du Bardo

La « sqifa » est un salon où les invités du maître de céans attendaient avant d’être reçus. Elle est surmontée de deux volutes en berceau. On peut y admirer une grande variété de faïences assemblées en panneaux muraux encadrés d’une frise en plâtre sculpté.

Plusieurs niches arquées sont creusées le long d’un mur et confèrent à ce salon un charme particulier.

Le musée du Bardo
Le musée du BardoLe musée du Bardo

Le « patio » est un autre espace majeur où s’articulent des chambres plus longues que larges. Il est assez atypique car, contrairement aux demeures citadines de la même époque, sa configuration n’est pas cruciforme. Il n’est pas central et il est surmonté d’une coupole.

On accède à la « chambre de la favorite » par une galerie composée de cinq arcs outrepassés et exhaussée de la cour par deux marches en marbre. Ses murs sont richement lambrissés de faïences et elle présente en renfoncement des quatre côtés des arcs en plâtre sculptés et peints de motifs floraux.

Chambre de la favorite et son plafondChambre de la favorite et son plafond

Chambre de la favorite et son plafond

Le « café maure »

et le « Hammam »

A gauche : le café maure  -  A droite : le hammam.A gauche : le café maure  -  A droite : le hammam.

A gauche : le café maure - A droite : le hammam.

La décoration est exceptionnelle avec des bois précieux, des céramiques et des fers forgés.

Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...
Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...
Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...
Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...

Pour admirer ces poignées de porte et ces céramiques, n'hésitez pas à cliquer sur chaque photo qui retrouvera ainsi son format initial...

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc
commenter cet article

commentaires

Mohamed 12/05/2015 20:09

Encore autant de petits enfants que possible! et merci pour cet appel a la spiritualité!
et re-merci pour ces belles photo de bardo!

Détails 16/08/2013 10:46

C'est splendide!

Chloé 17/06/2013 18:25

Merci ! C'est magnifique ! Merci de nous faire profiter de tout ça !

Raf 10/06/2013 08:09

ouah, super ! Nous rêvions de visiter ce musée, fermé juste avant que nous arrivions et qui n'a pas réouvert avant notre départ ... dommage !
Bises à tous,
Raphaël & la famille Watier.

marie 09/06/2013 16:34

très joli compte rendu de votre visite! quelle harmonie de couleurs ds les faënces des panneaux muraux; cela semble très vaste ! profitez bien de ces jours de juin qui, chez vous semblent ensoleillés : chez nous, l'astre solaire a oublié la Provence!!!! , marie

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille