Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 11:09

La neige tombée en abondance a coupé les routes. Elle a cassé des branches, causé des chutes d'arbres, provoqué des coupures d'électricité. Mais elle a eu aussi des conséquences sur la vie animale.

Dans le village de Tibhirine, l'élevage de moutons est une activité traditionnelle. Les trois semaines de neige ont provoqué des pertes dans les troupeaux car les moutons sont restés confinés à l'intérieur et ils ont souffert du froid. Le troupeau du monastère n'y a pas échappé. Ce matin-là, Sami a trouvé une bête en mauvais état. Il a tenu à m'initier aux pratiques locales.

 

S’agit-il d’un principe universel ? Je ne sais pas. En tous cas, ici un mouton malade est un mouton condamné à disparaître rapidement. Mieux vaut donc l’abattre avant qu’il ne souffre ou qu’une mort naturelle ne le rende inutilisable.. C’est ce qui s’est passé jeudi dernier. Ames sensibles, s’abstenir de lire la suite…

Voici les dix commandements pour une préparation en bonne et due forme...

 

1ère étape : transporter le mouton jusqu’au lieu propice à son exécution. Pour cela, une personne saisit la bête par ses membres antérieurs, une autre par ses membres postérieurs. Tête en bas, le mouton est acheminé vers le lieu choisi.

 20120223 (2) (Copier)

2ème étape : allongé sur le flanc, les pattes immobilisées par une main ferme, le mouton est tué rapidement et se vide de son sang.

 

20120223 (6) (Copier)


3ème étape : une baguette taillée en pointe est introduite dans une des pattes arrière pour pratiquer une ouverture sous la peau de l’animal. Cela permet ensuite d’introduire un tuyau. On y insuffle de l’air, ce qui gonfle le mouton et permet un décollement de la toison.

 

 

 

 

20120223 (8) (Copier)

 

 

4ème étape : commence alors le découpage de la toison. En partant de chacune des pattes postérieures et en remontant le long du ventre, l’incision se prolonge jusqu’au membres antérieurs.

 


5ème étape : la bête est entièrement dépouillée de sa toison.

 

6ème étape : la tête et les pattes sont tranchées et mises de côté pour la préparation ultérieure d’un plat qui sera très apprécié dans les familles. 


20120223 (12) (Copier)

 

 

 

7ème étape : le mouton est suspendu pour finir de se vider et faciliter le travail d’éviscération.

 

 

 

 

 

 

20120223 (13) (Copier)

 

 

 

 

 

 


  8ème étape : l’observateur de passage est invité à apporter une contribution au dépeçage.

 

 

P1010515 (Copier)

 

 

 

 

 

 

9ème étape : certains morceaux de choix sont offerts aux « adoptés » pour améliorer un de leurs prochains menus.

 

 

 

  P1010516 (Copier)

 

 

 

 

 

 

10ème étape : le reste est congelé pour des agapes ultérieures.

 

Si dans quelque temps nous apprenons la cuisine locale, nous vous transmettrons les recettes !

Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Février
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille