Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 12:00

Dans l’article intitulé « La chapelle » en date du 9 novembre dernier, nous avons fait appel à vos suggestions pour comprendre l’un des quatre médaillons qui entourent Marie sur un vitrail.

Tout d’abord, précisons que ce médaillon est rigoureusement de la même dimension que les trois autres. C’est seulement pour en faciliter la lecture que nous l’avons « grossi » !

P1000432 (Copier)

motif--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici des propositions que nous avons découvertes dans vos commentaires, relevées  par mail ou entendues au cours des visites sur place.

 

Propositions :

   

Pour le vitrail je vois deux arbres mêlant leurs branches.... Bonne semaine.

Marie-Mad (11 novembre) 

   

 La porte étroite par laquelle il est difficile de rentrer pour accéder au royaume et le bras de l'homme qui élève sa prière vers Marie (que je vois au-dessus de la porte) pour qu'elle l'aide à rentrer ?

Bérengère (12 novembre)

La cathédrale de J. Rodin

   Les Mains Après une nuit de réflexion (rassurez-vous, j'ai dormi quand même), je suggère : 

- deux mains entremêlées…  mais il y a beaucoup trop de doigts.

- deux plantes - style algue ou qui pourraient ressembler à des plantes que vous voyez là-bas.

Merci pour le remue-méninges... espérant connaître un jour la bonne réponse.

Brigitte (12 novembre)


        Possibilité : sauterelle ? épis de blé ? tête d'aigle ? ou de serpent ?

je cherche... je cherche...

beaucoup de possible en imaginaire ! Est-ce bien représentatif ?

Attendons la réponse !

  Marie (12 novembre)

Photo extraite du site Wikipedia

Tete-de-girafe.jpg

 Je propose :

- une girafe qui passe devant une hutte ou le pied d'une tour

- le museau d'un animal blanc qui boit de l'eau

et j'avoue ne même pas réussir à voir ce que les précédents

commentateurs ont imaginé. Comment ont-ils pu voir ça ?

Ce vitrail n'est pas très explicite. J'attends avec impatience votre

réponse.

Matthieu  (12 novembre)

 

 

         Il est bien difficile de “lire” le motif lui-même ; je penserais à une source (le Cœur du Christ) ? Mais sans aucune certitude !

Il faudrait être devant le vitrail pour en ressentir la facture.

Comme il est plus grand que les autres, on l’impression qu’il n’est pas de la même

“main”, mais c’est sans doute une illusion.

  Père Etienne

  Abbaye de Bellefontaine (13 novembre)

 

Je me demande si ce n'est pas la (mauvaise) représentation d'une gerbe de blé ? Le jaune

représenterait le lien de la gerbe ? Sous toute réserve...

Père Jean-Claude

Abbaye de Citeaux (14 novembre)

 

      En le regardant encore et encore, ce vitrail pourrait-il représenter le tombeau vide, au matin de Pâques, de la Résurrection ? Il fait partie des 4 qui entourent le vitrail de la Vierge (en bas à droite). Il me semble voir une construction de pierres, il y a une ouverture en bas, peut-être une pierre ronde en bas à gauche (deux morceaux de vitrail côte à côte donnant une forme arrondie), et sur le côté droit de l'ouverture et vers le haut, ce trait de lumière, et comme deux silhouettes, l'une soulevant l'autre : Le Père arrachant son Fils au séjour des morts... ?
Ce n'est qu'une suggestion.

Michelle (15 novembre)

 

 Je vois deux mains jointes mais la couleur jaune me laisse perplexe.

Elisabeth. (15 novembre)

Photo extraite du site Wikipedia

Criquet.jpg

Pas facile ! La partie jaune fait penser peut-être à un criquet ou une sauterelle pour rappeler ce que Jean-Baptiste mangeait dans le désert ? Aurons- nous une réponse ? 

M-Thérèse (21 novembre)

 

 

Des visiteurs ont proposé :

 

Le rocher de Moïse : Moïse frappe avec un bâton et il en coule de l’eau.
Une femme voilée portant un enfant.
La porte étroite.
Une source d’eau.
Une girafe.

Deux personnes qui s'enlacent

La pierre roulée du tombeau vide

Le signe de Jonas

 

Nous pensons finalement que la « bonne réponse » est celle que nous avons reçue le 14 novembre dans le message suivant :

 

 

"De retour du Cameroun, je découvre vos messages.
Le quatrième médaillon entourant la Vierge dans la chapelle de Tibhirine est un pélican stylisé (en train de se piquer la poitrine) : j’ai eu la confirmation de Père Roland qui a vécu plusieurs années à Tibhirine. C’est, avec l’agneau, le poisson et l’abeille, un symbole christologique: on pensait dans l’Antiquité que le pélican se piquait avec son bec pour nourrir ses petits de son sang.
Voilà pourquoi il est devenu un des symboles du Christ.

Bien fraternellement et en grande communion avec tous,
Fr. Éric (Père abbé de l’abbaye d’Aiguebelle.)

 

 

 

Bien que nous ayons personnellement beaucoup de mal à voir un pélican dans ce médaillon, nous pensons qu’il est logique de trouver un quatrième animal dans cet ensemble. Et nous considérons, sauf rectificatif ultérieur avec preuve à l’appui, que c’est la solution de l’énigme.

 

 

Le pélican nourrissant ses trois petits au nid est un symbole christique.

Symbole qu'on retrouve au sommet de la cathédrale de Bourges, par exemple. La mère pélican, lorsqu'elle manque de nourriture pour ses enfants, se déchire la poitrine de sorte que des gouttes de son sang nourrissent ses enfants. C'est donc l'image du Christ le jour de la Crucifixion. Si le coq est l'emblème du Christ ressuscité, le pélican est alors l'emblème du Christ eucharistique.

 images-2.jpg

Une ancienne chapelle d'Alger a des vitraux  de même type et nous retrouvons dans ces vitraux  l'agneau, le pélican et le coq... Ces vitraux sont plus clairs dans leur dessin.

Vitraux de l'église deBordj El Kifan et de la salle de travail des Salésiennes près d'Alger

P1020137--Copier-.JPG

 

P1020130--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020484--Copier-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On trouve le pélican dans de nombreux vitraux, sur des portes de tabernacles, dans des sculptures sur bois ou des chapiteaux... voici quelques exemples repris sur le net.

image.jpg

 

images6

 images-4.jpg 

 

images-5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

images-7.jpg

 

images-8.jpg

 

images-9.jpg

 

Le-Pelican.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pelican-et-agneau.jpg

 

 

Pour aller plus loin dans cette énigme : si quelqu'un peut nous dessiner ce pélican et nous montrer dans quelle position il est , cela nous aiderait à bien le voir  - pour nous, nous voyons le bec et la plaie orangée... mais la tête et les ailes restent un mystère !

 


Partager cet article

Repost 0
anneethubertploquin-dcc - dans 2012 - Novembre
commenter cet article

commentaires

Laurence 02/12/2012 08:47

c'est vrai il suffit de retourner l'image et tout s'éclaire mais à l'envers, on peut distinguer une toute petite tête en haut, de mort comme dans certaines croix ou crucifix ....

Hélène 02/12/2012 08:40

Moi je trouve que cela ressemble au symbole du Pain de Vie de forme ronde qui est aussi celui du Ciel (donc rouge par le sang, blanc par le support, et bleu ) et aux mains jointes pour le
recevoir... et à l'Eau vive (bleue aussi ) : rouge, blanc et bleu. C'est à dire aussi le pelican ! Amusant cela evoque aussi l'eau et la glace sur mars, la planète rouge ( mais la photo avec cette
splendide tache bleue est peut être truquée !!! ) Eau et Glace, Bénissez le Seigneur

http://chezluc.blogspot.fr/2005/08/de-la-glace-sur-mars.html

Annie 01/12/2012 10:25

Bonjour Anne et Hubert,

Il y a aussi un pélican représenté sur un des vitraux du choeur de l'église de Cesson. Il est beaucoup plus ressemblant... Merci pour les explications du symbole qu'il représente.
Bien amicalement, Annie

Patrice Château 30/11/2012 20:24

bonjour Anne et Hubert
Je suis surpris que ce médaillon soit si enigmatique alors que les autres sont limpides.
Je me demande si ce pélican n'a pas été mis à l'envers. En faisant une rotation de 180 ° la partie orange s'éclaire : le bec de la mère et 2 ou 3 petits becs et on peut entrevoir 2 ou 3 petits. Le
bleu serait la mer, on peut envisager des ailes...
amusez vous bien
Patrice

marie 29/11/2012 15:18

l'interprétation du motif du vitrail de la Chapelle etait difficile à trver!... la representation , oui, est difficile à décrypter, mais quelle richesse et quel travail ds ts ces dif.
vitraux!...j'espere que vs aviez bien reçu mon mail en rpse au vôtre, Anne! et merci.......continuez bien , et vs ns "enrichissez"avec vos beaux reportages; bien amicalement, Marie

  • : Le blog d'Anne et Hubert Ploquin
  • : Récit illustré d'un séjour en Algérie : les personnes rencontrées, les lieux visités, les activités réalisées...
  • Contact

Qui sommes-nous ?

nous deux

 

Anne et Hubert Ploquin

VSI: Volontaires pour la solidarité internationale

partis avec la DCC :

Délégation catholique pour la coopération.

 

Mariés depuis 38 ans, nous avons 5 enfants

2 gendres et 2 belles-filles

12 petits-enfants...

La DCC

la DCC, première association française d'envoi
de Volontaires de Solidarité Internationale.

Album - Famille